Pour travailler dans une entreprise et pouvoir être couvert en cas d’incident, l’employé doit souscrire à une assurance professionnelle.

L’assurance professionnelle est une assurance qui permet de couvrir les dommages causés aux biens et/ou aux personnes.

Dans cet article, nous allons voir pourquoi prendre une assurance professionnelle ? Commençons par voir ensemble ce qu’est une assurance professionnelle…

C’est quoi une assurance professionnelle ? 

Une assurance professionnelle est un contrat d’assurance qui a pour vocation de couvrir les biens et les personnes d’un individu, d’une société ou d’une collectivité, en cas de sinistres. Elle est obligatoire pour toutes les professions réglementées (médecin, infirmier, avocat, architecte…) et certaines professions non réglementées (agent immobilier, agriculteur, auto-entrepreneur…).

Il existe plusieurs types d’assurance professionnelle : l’assurance des biens ; l’assurance des personnes ; l’assurance de responsabilité civile professionnelle et la protection juridique.


Une assurance professionnelle peut couvrir les biens et la responsabilité d’une personne ou d’une entreprise :

  • les dommages aux biens (meubles, matériels…) ;
  • les dommages corporels (blessures, invalidité, décès…) ;
  • les dommages immatériels (perte financière, frais de justice…).


L’assurance peut être souscrite par l’entreprise (assurance responsabilité civile professionnelle), par le dirigeant (assurance homme-clé, protection juridique…) ou encore par les collaborateurs.

Quel est le principal but de l’assurance professionnel ?

Les assurances professionnelles ont pour principal but de couvrir les conséquences financières des dommages causés à un tiers ou à une entreprise. En général, il s’agit d’un contrat qui prévoit le paiement d’une somme d’argent à la suite de la survenance d’un sinistre, dans le cadre de l’activité professionnelle.

Comment choisir son assurance professionnelle ?

Voici une vidéo qui vous aidera dans dans le choix de votre assurance professionnelle si vous êtes entrepreneur et que vous voulez assurez vos biens entreprises ou vous même :

Pour choisir son assurance professionnelle, il faut prendre en compte plusieurs éléments : l’activité exercée, le chiffre d’affaires et les biens à assurer.

Pour savoir si l’on est bien couvert, il faut également se pencher sur les exclusions de garantie et les plafonds d’indemnisation. Il convient aussi de prendre en compte les délais de carence, les franchises ainsi qu’un éventuel délai de rétractation.

Pour souscrire au meilleur contrat d’assurance professionnelle, il est recommandé de faire appel à un courtier ou à un comparateur en ligne.
Les garanties de l’assurance professionnelle


Les assurances professionnelles proposent différents niveaux de couverture pour protéger les entreprises contre les risques liés à leur activité. Voici quelques exemples de garanties proposées par une assurance professionnelle pour couvrir votre activité.

  • L’assurance responsabilité civile professionnelle : elle vous permet d’indemniser un tiers en cas de dommages causés par vous, vos collaborateurs ou votre matériel.
  • L’assurance multirisque professionnelle : elle offre une couverture contre les dégâts causés au local, aux biens professionnels et à votre activité. Elle comprend également un volet protection juridique.
  • L’assurance perte d’exploitation : cette garantie vous permet de compenser les pertes financières liées à l’arrêt temporaire ou définitif de votre activité professionnelle.
  • La mutuelle santé pro : elle prend en charge tout ou partie de vos dépenses de santé et vous permet d’être mieux remboursé.
  • La protection juridique professionnelle : il s’agit d’une garantie qui vous permet d’accéder à des conseils juridiques en cas de litige avec des clients ou avec l’administration.
  • L’assurance prévoyance pro : elle vous protège financièrement en cas d’arrêt de travail ou en cas de décès.
  • L’assurance homme clé : cette assurance vous permet d’assurer la continuité de votre activité en cas de disparition soudaine ou d’invalidité de votre salarié.